Violon 5 cordes Braggs


Ma collègue Marie-Pierre Lecault veut se départir de son magnifique violon 5 cordes. L’ayant déjà essayé, je peux vous dire que le prix qu’elle en demande vaut amplement l’échange.
Voici son annonce sur Kijiji : http://montreal.kijiji.ca/c-acheter-et-vendre-instruments-de-musique-cordes-5-strings-fiddle-to-sale-violon-5-cordes-a-vendre-W0QQAdIdZ531821549

Publicités
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le prix d’un archet


Souvent, les gens s’étonnent du prix d’un archet. Pourquoi payer si cher pour un bout de bois rond?
Et pourtant, l’archet produit 50% du son, il vibre lui aussi et ne doit pas produire de vibrations qui annuleraient celles produites par le violon.
En Europe, on accorde plus d’importance aux archets. En fait foi cet encan pour un archet trouvé dans les poubelles.
http://www.itv.com/news/anglia/2013-03-14/violin-bow-found-in-rubbish-in-cambridgeshire-sold-for-3-600-at-auction/

Publié dans Uncategorized | Tagué | Laisser un commentaire

Stuff Smith, le violon jazz avec du crunch!


Un de mes violonistes de jazz préférés est noir. Et est un descendant direct (musicalement parlant) de Louis Armstrong.

Hezekiah Leroy Gordon Smith (1909-1967) est mieux connu sous le nom de Stuff Smith. Il semblerait qu’il ait été un homme de peu de mot puisqu’il utilisait le mot stuff pour chaque chose, d’où son surnom.

Son timbre est très reconnaissable : un son brute, sans poli, qui recherche plus l’attaque que la durée, un archet qui accroche tout au passage qui implique une rythmique toujours très serrée. Son jeu, dans les tempo rapides, est toujours excitant! Dans les pièces lentes, il a un vibrato complètement démodé, lent. Mais quand on l’écoute chanter, on comprend pourquoi : son vibrato à la voix et au violon est le même.

On voit ici un parfait exemple de son jeu. Il peut faire la même lick de blues à répétition sur une forme complète (ce qui ajoute du suspense) invitant le batteur à l’imiter. Il est très fort sur les doubles-cordes en quinte juste. Il joue toujours dans le rythme et ne se laisse jamais dépasser par les autres musiciens. En fait, c’est lui qui chauffe les autres musiciens (on dit « drive » dans le jargon). Pour ajouter de la tension, il fait des montées lentes en trilles, ou joue une cellule de quatre notes répétée en descente chromatique.

Disques à acheter

Cat on a Hot Fiddle est le mieux enregistré et si vous en avez qu’un à acheter, c’est celui-ci. Il contient des standards et on peut aussi l’entendre chanter. Dans la page « Solos jazz retranscrits« , vous pourrez retrouver des partitions tirées de ce disque.

Stuff and Stef  est un duo avec Stephane Grappelli, enregistré à Paris. La différence de jeu et de conception du rythme y est frappante. Tandis que Grappelli brode, Smith joue le rôle de mise-à-la-terre.

Le disque avec Dizzy Gillespie et Oscar Peterson permet d’entendre Stuff Smith dans un autre contexte – où il est habituellement mis de l’avant et les autres musiciens sont laissés dans l’ombre.

Les influences de Stuff Smith

Billy Bang est un violoniste qui a écouté beaucoup Stuff Smith. On pourrait même dire « trop », tellement ça lui ressemble. On a affaire ici avec une émule, un prolongement qui, si Smith avait osé s’attarder au be-bop, c’est ce qu’on aurait entendu comme résultat.

Claude Williams est un cousin musical de Stuff Smith. Comme lui, il fait du jazz un jeu et est toujours partant pour une bonne blague. Il n’a peut-être pas l’habilité de Smith, mais dans l’esprit, tout y est.

Publié dans Compte-rendu et souvenirs, Jazz, violin | Tagué , , | Laisser un commentaire

Jazz au erhu


Voici une pièce de Dave Brubeck, Koto Song, que je joue au erhu. Instrument polyvalent, il me tient beaucoup à coeur!
Koto Song au erhu

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Une touche de jazz manouche


Je parle ici de jouer une de mes phrases préférées en jazz, et qui est amplement utilisée par les violonistes de jazz manouche.

Elle consiste à superposer un arpège diminué sur un accord de septième, même si celui-ci n’a pas l’extension b9. Voici un exemple sur un accord de Do7 auquel j’ai ajouté une extension de b9, même si ce n’est pas nécessaire.

Mise à part la tonique, tous les autres tons de l’accord ont une intervalle d’une tierce mineure. On pourrait enlever la tonique (do) et nous aurions un accord diminué (mi diminué), comme sur la 2e ligne. L’accord diminué est un accord symétrique, il peut donc avoir plusieurs noms quand on le met sans-dessus-dessous : Sol dim.,Si bémol dim. et Ré bémol dim.

Le même arpège diminué peut aussi se superposé sur trois autres accords : Eb7, Gb7 et A7

Ce que j’aime avec un accord de septième, c’est d’oublier la tonique, partir un demi-ton plus haut et produire l’arpège diminué (la tierce et la septième sont incluses, n’est-ce pas merveilleux!) puis, pour redescendre, faire l’arpège brisé-croisé. Attention! C’est moins facile que ça en a l’air! Mais il n’en y a que trois à pratiquer.

Est-ce que ça ouvre des perspectives? Voilà une autre manière de sauter la clôture de la consonance.

Publié dans Conseils pratiques, gammes jazz, Jazz, Pédagogie, violin, Violon | Tagué , , , , | 6 commentaires

Ces doigtés surprenants…


…pour ces gammes utilisées en jazz.

J’ai parlé la semaine passée du motif 1-2-3-5 qui peut être utilisé sur tous les accords qui se présentent. Ne le perdons pas de vue!

Aussi, j’aimerais aborder le sujet de l’accord de dominante qui vient avec une panoplie de possibilités. Voyons voir celle-ci :Position de la gamme par ton

Vous avez ici un schéma du doigté de la gamme par ton de la. Ou de sol. Ou de si…Comme elle est symétrique, elle fonctionne pour 6 tonalités différentes. Et comme elle peut être superposée sur un accord de dominante (7), le doigté fonctionne pour 6 accords de dominante. Les 6 autres accords pourraient engendrer l’autre gamme par ton qui commence sur la bémol. On n’a qu’à descendre la main d’un demi-ton.

Sur un accord de la7, si vous jouez cette gamme, vous avez clairement la tonique, la tierce, la 7e et la 9e qui sont consonantes. La 11e est dièse et la 5te aussi. Ce sont ces sons « out » qu’on recherche. Surtout la 5te.

Cette gamme jouée ainsi est très facile à monter. Pour la descendre, ça demande un peu plus de pratique. Si vous voulez jouer le motif 1-2-3-5#, à vous d’y voir! C’est plus embêtant et il faut changer le doigté de telle sorte d’avoir toujours le premier doigt sur la tonique. Mais ça se fait.

Voici une vidéo où je m’exerce à jouer des éléments de la gamme par ton, mais seulement pour amener le changement d’accord. Sur 4 mesures de C7, par exemple, je ne vais jouer le sol# qu’à la 4e mesure. Il s’agit aussi d’alterner la consonance avec les éléments dissonants.

Avec cette gamme, on commence à sauter la clôture…

Publié dans Conseils pratiques, Jazz, Pédagogie, violin, Violon | Tagué , , | 2 commentaires

Un étui de violon cause une évacuation


Anecdote : un Britannique rentre chez lui et trouve un étui noir de violon enveloppé dans du papier kraft. Il soupçonne quelque chose et ameute les policiers.
Je vous laisse le soin de lire l’article ici pour la suite.

Nous vivons encore dans un monde où l’étui en forme de violon est suspect. Comment un cliché significatif comme celui-ci est-il apparu? Si j’étais un terroriste, je n’aurais jamais l’idée d’une telle boîte. En fait, seulement pour faire peur. Ça semble fonctionner encore.

Serait-ce Al Capone le responsable de cette confusion?

Nous pouvons imaginer qu’aujourd’hui il faudrait une boîte de violoncelle pour transporter un lance-roquette.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Réflexion d’avant Pâques


Étrange comment parfois le corps a du mal à s’impliquer totalement dans l’interprétation de la musique.
J’essaie depuis quelques temps de faire faire à mes élèves des exercices rythmiques au violon : taper du pied, chanter les contre-temps, danser les contre-temps, taper de la tête, compter fort, mimer les mouvements de l’archet… rien n’y fait. Il semblerait que les terminaisons nerveuses des doigts soient très loin de la tête. Les étudiants jouent du violon comme on clique avec une souris d’ordi.
Si vous avez des solutions, je les attends avec impatience!

Publié dans Uncategorized | 3 commentaires

Inverser les rôles


Je viens juste de donner un cours à une enfant de 5 ans. J’ai fait l’élève, elle le prof. Ça donne toujours de bons résultats et on rigole en plus!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Exercice pour le violon jazz (1)


Voici un petit exercice tout simple. Il s’agit de reproduire un motif basé sur les degrés I-II-III-V d’un accord, peu importe lequel. Il peut être majeur, mineur ou diminué. Il suffit d’ajuster en conséquence.

Voici sur un accord de Do7 ce qui devrait être joué.

C’est un motif qui était joué beaucoup par Stéphane Grappelli et dans la musique manouche. On pourrait même dire que c’est à la base de beaucoup de musique folklorique, comme la musique irlandaise.

On s’en sert surtout pour établir la tonalité et la couleur d’un accord. Même s’il y manque la septième, on y retrouve beaucoup d’information. De plus, on peut le superposer sur un autre accord pour créer des tensions, car son centre harmonique est tellement fort et définitif que ça en impose! J’ai l’intention d’écrire un autre article plus tard là-dessus, alors au travail!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire